donnant donnant critique theatre

Théâtre

On a vu : 'Donnant Donnant' au Théâtre de Paris

Dans Donnant Donnant, pièce écrite par Fred Proust et mise en scène par Anne Bouvier, un dîner réunit deux couples qui ne s'étaient pas vus depuis longtemps. On va découvrir avec délectation les raisons plus ou moins heureuses qui motivent la rencontre.

La salle Réjane du Théâtre de Paris est parfaite pour cette pièce car elle nous conditionne dans l'intimité du (petit) logement de Romain (Loic Legendre) et Lucie (Marie Fugain). Ce jeune couple vit d?amour et d'eau fraîche mais l'arrivée de leur bébé Léo exacerbe les problèmes financiers. Et Lucie en a ras le bol. Elle aspire à un peu de luxe et de confort. Quand Romain est contacté par son ancien copain Bastien (Arnaud Gidoin) et sa femme Isabelle (Juliette Meyniac), qui a réussi dans les affaires, elle y voit un signe du destin pour que Romain lui demande du travail.

Deux couples, deux façons de vivre

Or évidemment rien ne se passe comme prévu. Romain n'arrive pas à formuler sa demande lors du dîner face à l'arrogance de Bastien. Ce dernier se vante, est mufle avec sa compagne et lui, en revanche, ose formuler clairement ce qu'il attend de Romain et Lucie. Et cette demande n'est pas des moindres. En effet, ce dont les deux nantis ont besoin... c'est du sperme de Romain...

De très bons comédiens


On se laisse prendre assez vite par l'enjeu du dîner car la pièce est bien écrite et contre toute attente, les différents rebondissements rendent la pièce percutante et efficace. Mais on rit surtout grâce à Loic Legendre qui est vraiment très bon. On est dans sa tête, dans ses hésitations et réflexions. Un mec bien ! Et Juliette Meyniac est absolument géniale de naturel dans le rôle de la femme du sale mec.

Comédie de boulevard ? Pas si légère dans le fond, et c'est ce qui contribue à la qualité de la représentation. A découvrir sans attendre.

Par Delphine Perret