• Accueil
  • Nouveauté Theatre - Rentrée Fnac Spectacles

LE GUIDE DES SORTIES THÉÂTRE

Nos coups de c½ur

Faisons un rêve

Théâtre de la Madeleine - Paris 08 Du 14/09/17 au 07/10/17

Elle rayonne d’intelligence, de charme et de malice.
Il est heureux de vivre, content des autres et de lui.
Si on lui demandait sa profession, il répondrait : « Faire l’amour ! » C’est peu dire qu’ils se plaisent.

Quant au mari, un rustaud méridional, ils l’ont envoyé au diable, ou plutôt chez une diablesse de café-concert qui l’occupera un bon moment. Les voilà seuls enfin et la nuit est à eux. Mais une nuit d’amour, c’est bien peu lorsque, au réveil, on rêve de grand départ et de prolonger la folie merveilleuse pour toute la vie.
Et le rêve s’accomplirait peut-être si un mot de trop ne venait tout gâcher. Une petite phrase insouciante et légère, cruelle et méchante.

Mais non, la belle histoire n’est pas finie.
Le dernier acte réserve encore le plus imprévisible des dénouements.

Lire la suite

Le Tartuffe

Théâtre de la porte Saint Martin - Paris 10 Du 15/09/17 au 04/11/17

La pièce. Pour la première fois réunis sur scène, Michel Bouquet et Michel Fau seront Orgon et Tartuffe à partir du 15 septembre 2017.
Après L’avare et Le Malade Imaginaire, Michel Bouquet retrouve la scène du Théâtre de la Porte St-Martin, pour une série exceptionnelle de l’une des plus fortes comédies de Molière.

Orgon et sa mère, Madame Pernelle, ne jurent que par Tartuffe, qui se dit dévot et vit à leurs crochets. Les autres membres de la famille partagent quant à eux le sentiment de la suivante Dorine, scandalisée par l’emprise de l’homme d’église sur son maître. Ils vont tout entreprendre pour convaincre Orgon que Tartuffe est un hypocrite de la pire espèce. Rien n’y fait, ni les mises en garde du beau-frère Cléante, ni les supplications de Mariane ? la fille promise en mariage à l’imposteur. Il faudra toute la ruse d’Elmire, sa femme, pour qu’Orgon ouvre enfin les yeux sur les desseins de Tartuffe. Au moment d’être chassé de la maison, ce dernier brandit un acte de donation qui en fait le nouveau propriétaire. Et seule une intervention royale, véritable deus ex machina, sauvera la famille de la ruine.

Lire la suite

Humoriste(s) LES COQUETTES

Les Coquettes

En tournée - Actuellement

Les Coquettes, bien plus qu’un phénomène…
Les Coquettes, c’est une présence scénique incroyable, un goût bien affirmé pour la musique et des textes drôles, osés dans lesquels tout le monde se reconnait avec délice.

Elle se moquent d’elles même pour mieux envoyer valser les clichés, flinguent les relous à coups de syncopes féministes et se jouent des conventions pour mieux en rire.
Les Coquettes, c’est unique et moderne, c’est plus que de la musique, plus que de l’humour.

Ces trois filles là vont vous mettre K.O.
Laissez-vous porter par leurs voix, leurs énergies et partez avec elles #alacoquettedumonde

Lire la suite

Francoise par Sagan

Théâtre Montparnasse - Paris Du 21/09/17 au 03/12/17

À partir des textes de ses interviews publiés chez Stock, « Je ne renie rien », Caroline Loeb tisse un monologue dans lequel l’auteure de « Bonjour Tristesse » se révèle avec toute sa tendresse, son intelligence féroce, et son humour subtil. 
Émouvante, drôle, lucide et implacable, Sagan nous parle de son amour absolu pour la littérature, de la fragilité des hommes, de l’importance du désir, de son dédain pour l’argent, de sa passion pour le jeu, et de la mort en embuscade. Accompagnée à nouveau par Alex Lutz qui la met en scène, la comédienne incarne de manière étonnante cette passionnée de la vie, toujours sur le fil du rasoir. 

"Un moment pur, simple, délicat, profond et drôle "- Figaroscope
"Un monologue audacieux, touchant et drôle" - Causette
"Un jeu éblouissant de justesse et de vérité" - Paris Match
"Elle est sidérante, Caroline Loeb, dans cette partition-là" - Webtheatre

Lire la suite

Fausse note

Théâtre Michel - Paris Du 21/09/17 au 07/01/18

Nous sommes au Philarmonique de Genève dans la loge du chef d’orchestre de renommée internationale, H. P. Miller.
A la fin d’un de ses concerts, ce dernier est importuné à maintes reprises par un spectateur envahissant, Léon Dinkel, qui se présente comme un grand admirateur venu de Belgique pour l’applaudir.
Cependant plus l’entrevue se prolonge, plus le comportement de ce visiteur devient étrange et oppressant. Jusqu’à ce qu’il dévoile un objet du passé…

Qui est donc cet inquiétant M. Dinkel ? Que veut-il réellement ?

Un face à face poignant entre deux acteurs saisissants.
Un des grands succès du Festival OFF Avignon 2017.

Lire la suite

Nos sélections

La rentrée sur les planches, et en musique

Comédies débridées ou pièces intimistes, les spectacles mariant textes et musiques varient les intensités en cette rentrée, de la compagnie aux multiples talents au soliste flamboyant. Revue des troupes.

Quand les Franglaises ou les Coquettes jouent en collectifs sur les mots et de tous les instruments, André Dussollier ou Cédric Chapuis la joue solo, façon concertiste ou soliste de batterie. Transdisciplinaires ou crossover, ces spectacles mariant paroles et musiques touchent tous les publics.

English speaking ou franc-parler

Ode burlesque à la musique pop, Les Franglaises s?amusent à dévoiler le sens caché des grands tubes anglo-saxons. Trébuchant sur les incohérences des traductions premier degré (façon Google Trad), ces nombreux danseurs, chanteurs et musiciens donnent une tournure explosive au spectacle, qui vire du « blind test » au cabaret très sauvage. Après avoir triomphé pendant deux saisons sur les planches du théâtre Bobino à Paris et remporté le Molière du meilleur spectacle musical en 2015, Les Franglaises sont de retour. Au Grand Point Virgule, ce sont les Coquettes, un « girls band » de trois filles mêlant vocalises pop et humour osé, qui fait valser les tabous et les machos. Moins « spice girls » que piquantes, usant de mots salés, le trio acidulé n?a ni sa langue ni sa voix dans sa poche. Après avoir enflammé l?Olympia le 2 juin 2017, Les Coquettes sont à Paris pour quelques mois avant de partir en tournée, et à la coquette du monde.

Piano solo ou batterie en folie

Dans un registre plus intimiste et psychologique, des comédiens virtuoses adoptent le one man show pour faire percuter théâtre et musique. Une vie sur mesure de Cédric Chapuis raconte au Théâtre Tristan Bernard la passion défendue d?un gamin surdoué pour la batterie. À mi-chemin entre Forest Gump et Billy Elliot, le comédien-musicien conte l'histoire de sa vie à travers son amour pour son instrument. Seul en scène (mais avec sa batterie), Cédric Chapuis propose une expérience scénique où les rythmes racontent les sentiments, d'une puissance de partage et d'émotion exceptionnelle. Plus classique, mêlant également théâtre et musique, le Novecento d?Alessandro Baricco est repris par André Dussollier avec virtuosité et espièglerie au Théâtre Montparnasse. Accompagné par un quatuor de jazz, l?acteur qui avait remporté le Molière du meilleur comédien pour ce spectacle en 2015, tangue, virevolte et embarque les spectateurs dans la fantastique histoire de ce pianiste virtuose né en 1920 sur un paquebot, élevé par son équipage, et qui ne connaît pas d?autre univers que la mer.
Seul en scène ou tous ensemble, voilà donc du théâtre, de la danse et de la musique pour tous les goûts.

Lire la suite

Seul(e)s en scène mais pas en reste !

Une rentrée théâtrale riche en spectacles où les comédiens seuls en scène partagent leurs émotions.

Venez découvrir la beauté d'un genre aussi complexe que riche : les artistes vous invitent à partager avec eux quelques tranches de vies et quelques débats, le temps d'un monologue. De la scène à la salle, les émotions ricochent pour le bonheur de tous.

Seul, mais pas abandonné

L'exercice du monologue en solitaire est parfois un moyen d'exprimer ses blessures, de partager un regard introspectif, souvent au risque de rire jaune. A travers ces spectacles poignants et leurs récits souvent touchants, de grands talents que l'on pensait invincibles se livrent sur scène.
Et c'est alors une relation privilégiée qui s'installe entre l'artiste et chacun de ses spectateurs, une véritable plongée au c½ur de l'intime. Là se libèrent et s'expriment les sentiments et les émo-tions, remontant jusqu'à l'enfance au travers de la danse, de la musique, mais avant tout d'un texte puissant.
Le texte se fait vecteur de la pensée et la voix medium d'une douce rêverie.

Quand les mots prennent forme

Si la richesse du texte s'adapte particulièrement bien aux planches des scènes de théâtre, elles sont également une véritable mine d'or et d'inspiration pour ces grands talents qui font leur retour sur scène. Des spectacles aux vertus thérapeutiques, cure de rire pour les spectateurs et véritable exutoire pour les artistes.
Alors prenez le temps de revisiter les grandes ½uvres du patrimoine littéraire français : vivez les dernières heures d'un condamné à mort dans l'adaptation du Dernier jour d'un condamné de Vic-tor Hugo, ou suivez Denis Lavant au c½ur de l'½uvre de Beckett, Cap au pire.

Quand les 3 coups retentissent, quand les lumières se tamisent, laissez libre court à vos émotions et suivez votre guide : l'artiste.

Lire la suite

C'est la rentrée, révisez vos classiques !

De l'amphi au théâtre il n'y a que quelques lettres ! Inconditionnel des planches, étudiant ou simple curieux, profitez de la rentrée pour réviser les grands classiques du sixième art.

Cet automne, le patrimoine théâtral français est décidément mis à l'honneur. Tragédies puissantes, coups de théâtre renversants, comiques multiples, revivez les grands classiques dans un élan cathartique.

Le répertoire classique, un portail vers la modernité

C'est un vent de jeunesse qui souffle sur des adaptations plus contemporaines que jamais ! Les textes classiques, pépites intemporelles par excellence, vous ouvrent les portes du renouveau de la scène moderne. Et côté texte, c'est une belle tranche du répertoire qui vous attend dès septembre avec au programme des ½uvres plus actuelles que jamais signées par des auteurs de renom : Molière, Goldoni, Tchekhov, Sacha Guitry. Elles vous entraînent sur les chemins de l'Italie, la France ou encore la Russie dans des adaptations uniques des plus grands talents d'hier et d'aujourd'hui.

Nostalgie et actualité

Suspendus entre la mélancolie d'une époque révolue et l'intensité de notre monde contemporain, les grands classiques viennent mettre au jour la fresque d'un monde pris dans l'étau du progrès. Et c'est là une véritable leçon d'histoire métaphorique qui s'offre à notre interprétation. Revivez ainsi la ferveur des Trois Soeurs de Tchekhov dans une mise en scène épique de Simon Stone, nouvelle étoile montante du théâtre, ou un Amphitryon brûlant sous la direction de Stéphanie Tesson.

Mêlant l'essence même du texte original à une surprenante modernité, ces mises en scènes des grands classiques leur offrent une formidable seconde vie. On vous donne donc rendez-vous pour une rentrée au riche répertoire !

Lire la suite

Coup de théâtre : les reprises habillent la rentrée

C'est la rentrée pour tout le monde… Et le théâtre n'est pas en reste Révisez les succès de l'année passée tout en douceur.

Adaptations littéraires ou textes théâtraux, les grands succès publics et critiques de l'année dernière font leur retour cet automne. Un bon moyen de voir et revoir des pièces hors-du-commun, pour la plupart multi-récompensés aux Molières 2017 et interprétées par des artistes au talent indéniable. Ne laissez pas votre seconde chance vous passer sous le nez.

Une programmation éclectique et riche en frissons

La rentrée théâtre affiche ses lettres cet automne. Des histoires absurdes aux élans romanesques, c'est un concentré de vie qui est consigné dans ces ½uvres littéraires adaptées au théâtre. Le texte est définitivement à l'honneur en cette rentrée avec ces reprises qui envahissent la scène pour jouer avec vos nerfs et vos émotions.
Entre drames adultérins La Peur de Stefan Zweig et les passions métaphysiques des Damnés où la ferveur de Shakespeare se lit en filigrane, la rentrée promet stupeur et tremblements sur les planches !

Victimes de leur succès

Dans un autre registre, l'aventure et le rocambolesque reprennent aussi du service après des di-zaines de dates à Paris et en tournée. Sous la forme de comédies hilarantes ou d'enquêtes dont vous êtes le héros, cette session de rattrapage vous donne l'impression d'être au centre de l'action.
Silence, on tourne ! De Patrick Haudec½ur et Gérald Sibleyras, récompensée par 5 Molières en 2017, vous donne ainsi à voir les coulisses d'un tournage riche en rebondissement et vos talents de détective seront sollicités pour la reprise de Dernier coup de ciseaux, où une énigme différente vous attend chaque soir pour un théâtre participatif inhabituel !

Pas de stress ni de listes d'attente, cette année la session de rattrapage se fera en douceur et en reprises. Les quelques manqués de l'année passée seront comblés avec ces pièces à voir et revoir sans hésiter !

Lire la suite

Les créations de la rentrée

Jeunes auteurs ou metteurs en scène confirmés lancent leurs nouveau-nés dans le grand bain du public de septembre ! Soyez donc les bonnes fées de celles présentées ici.

Comédies, pièces intimistes, pièces politiques, les créations de cette rentrée portent sou-vent sur les difficiles relations humaines dans notre monde contemporain. Comment se départir des préjugés et des faux-semblants, et renouer avec l'autre, le voisin, l'étranger ?

Foisonnantes créations

Cet automne, les créations se font hybrides et les genres se rencontrent pour mieux vous impres-sionner. Entre humour et amertume, atmosphères oniriques et représentations du réel, les fron-tières s'effondrent et les esprits s'échauffent dans l'obscurité des salles de théâtre.
A l'image de la vie, les passions personnelles et les causes universelles viennent bousculer le spec-tateur, dans un kaléidoscope rempli d'émotion. Avec humour ou psychologie, les créations de la rentrée nous poussent à remettre en question notre monde contemporain, sur les planches et sous les feux de la rampe.

Solitudes voisines

Parmi les foisonnantes créations de la rentrée, une ancienne du Jamel Comedy Club sort son épingle du jeu pour tenter la grande aventure du théâtre privé. Dans Merci pour le bruit, où se rencontrent deux solitudes que tout oppose, Charlotte Gabris manie l'art de la narration aigre-douce avec brio. Comme un écho, Christophe Bourseiller, dont la dernière mise en scène date de 2002, revient au théâtre de la Huchette avec La Putain du dessus après avoir eu « 1000 vies ». Il y dessine la solitude du veuvage et le souffle de la libération intime sur fond de « crise grecque », dans tous les sens du terme.
La moderne solitude trouve ainsi de multiples incarnations, dramatiques ou humoristiques. Et le meilleur moyen de lutter contre ce mal si contemporain, c'est sans doute de partager l'expérience collective, et libératoire, d'une bonne pièce de théâtre.

Dans un tango remuant, les créations de l'automne vous entraînent à l'assaut d'un monde où petite et grande Histoire se rencontrent. Ne manquez pas leur appel !

Lire la suite