Visuel de fond

Publicté

Prochainement

A venir

LES ELUCUBRATIONS D'UN HOMME

Du 18/04/2019 au 07/09/2019

ART

Du 11/09/2019 au 29/12/2019

DIDIER SUPER

Le 16/03/2020 à 20:00

C'est par ici !

Localiser
sur la carte
14, bd de Strasbourg , 75010 PARIS 10

Avis clients

THEATRE ANTOINE

Avatar

G Claire

(5/5)

Trop bien!

15 juin 2019

Un moment parfait!
Avatar

B HELENE

(5/5)

edouard baer

14 juin 2019

génial
Avatar

T Denis

(5/5)

Du grand art

08 juin 2019

Édouard Baer est un comédien total.
Avatar

H Olivier

ST GERMAIN EN LAYE
(5/5)

Extraordinaire !!

08 juin 2019

Drôle, poétique, émouvant, revigorant, original... Les épithètes manquent pour rendre compte de la performance de ce troubadour moderne si séduisant. Il nous pousse à nous regarder, nous mêmes et notre époque, en diffusant tendrement l'autodérision. J'adhère à ce parti là, à la fois irrévérencieux et tendre. C'est cet humanisme là qui devrait tous nous guider.
Avatar

m marie-eve

PARIS
(5/5)

Drôle et profond à la fois

08 juin 2019

Édouard Baer est formidable. Il aborde la gravité avec un rire généreux. On sort du spectacle avec l’envie de le revoir. Il faudrait éditer le texte de la pièce tellement il est juste
Avatar

c veronique

(5/5)

Nickel

07 juin 2019

Une sélection de textes aimés d'Edouard, qu'il nous transmet avec sa générosité pudique, enveloppés dans une trame prétexte, sympathique, comme lui. Faux monologue, car Edouard a besoin d'un pote sur scène...On aimerait compter parmi ses potes, pour rire de son humour décalé, partager ses doutes et ses délires, et le rassurer sur lui-même et la vie...
Avatar

S Mathilde

Rosselange
(4/5)

Bon spectacle

07 juin 2019

Spectacle peu ordinaire avec un comédien très vivant sur scène.
Avatar

L laurence

(5/5)

Un spectacle touché par la grâce !

06 juin 2019

A voir et à revoir !
Avatar

F Jean-Marc

PARIS
(3/5)

Une lecture mais pas d'élucubrations

05 juin 2019

Les 20 premières minutes sont enlevées. On retrouve tout ce que l'on aime chez Edouard Baer : l'absurdité, la poésie, la réflexion. Mais ensuite le rythme se perd, le comédien se prend au sérieux, se fait philosophe (du moins essaie) et on s'endort peu à peu car cela devient une série de lecture d'oeuvres littéraires (cinq ou six au total). Fini de rire. Adieu alors les élucubrations. Edouard Baer n'est, de plus, pas un grand lecteur.... Une ou deux lectures auraient suffi. Dommage, c'était bien parti.
Avatar

E Ouissal

METZ
(4/5)

Bien

03 juin 2019

Très sympa