Visuel de fond

Otzeki

Son actu

En quelques mots

Ces deux cousins venus d’Angleterre ont été l’une des plus impressionnantes révélations scéniques de 2017.

Impossible de ne pas inviter leur electro ensorcelante à se joindre à l’affiche de Rock en Seine. Héritiers d’Alt-J, The XX ou Radiohead, Mike Sharp et Joel Roberts ont réussi à façonner une musique tour à tour délicate et rêche, sensuelle et ténébreuse, minimaliste et troublante. On recommande vivement d’écouter leur premier album, Binary Childhood, sorti en avril dernier, qui figurera probablement très haut dans les classements de fin d’année. Contrairement à certains de leurs pairs qui, en concert, se contentent de reproduire leurs albums, les deux Anglais d’Otzeki ne restent pas cloîtrés dans leurs laboratoires : ils subjuguent autant en studio qu’en live, où leurs chansons habitées prennent corps.

Pause musicale

Pour se faire une idée