En quelques mots

Les Carrières du Val d’Enfer ont été creusées au fil des années pour extraire le calcaire blanc utilisés pour la construction du Château et de la Cité des Baux. Cette grande production de pierres dans la région de Saint-Rémy obligea les carriers à modifier les techniques minières en utilisant des treuils et des puits menant à la surface. C’est pour cette raison, ainsi qu’à cause du besoin de pierres pour la construction du Château médiéval et de la Cité des Baux, que furent ouvertes des carrières dans cette partie des Alpilles. En 1935, la concurrence économique des matériaux modernes conduisit à la fermeture les carrières

Les Carrières trouvent une nouvelle fonction grâce au génie visionnaire de Jean Cocteau dans les années 60. Emerveillé par la beauté des lieux et de son environnement, il décide en 1959 d’y tourner « Le Testament d'Orphée ».

Cette transformation est confirmée en 1977 avec la création d’un nouveau projet inspiré des recherches de Joseph Svoboda, l’un des grands scénographes de la seconde moitié du 20e siècle (ce dernier travaillait dès 1942 sur un projet de scénographie intégrant des projections d’images) et destiné à mettre en valeur cet espace : les immenses murailles rocheuses forment autant de supports pour un son et lumière d'un genre nouveau intégrant totalement le spectateur. Pendant plus de 30 ans, les Carrières du Val d’Enfer ont accueilli ces spectacles audiovisuels.

En 2011, la ville des Baux-de-Provence confie à Culturespaces la gestion de ces célèbres Carrières, dans le cadre d’une délégation de service public. L’ouverture au public est prévue le 30 mars 2012.

Les célèbres projections d’images diffusées chaque année dans les Carrières du Val d’Enfer, rebaptisées « Carrières de Lumières », reprendront en mars 2012 !

Publicté

Actualités

A venir

VAN GOGH, LA NUIT ÉTOILÉE

Du 28/03/2019 au 05/01/2020

C'est par ici !

Localiser
sur la carte
ROUTE DE MAILLANE , 13520 LES BAUX DE PROVENCE

Avis clients

CARRIERES DE LUMIERES

Avatar

v melaine

(5/5)

Super !

02 juil. 2019

Une expérience à découvrir
Avatar

M Martine

LEGUEVIN
(5/5)

Spectacle merveilleux

02 juil. 2019

Musique et tableaux sont très bien accordés
Avatar

h jean pierre

(5/5)

merveilleux

02 juil. 2019

des toiles qui s'animent et se mettent à vivre sur les murs au sol et aux plafonds dans un accompagnement sonore choisi et de qualité. c'est tout à fait hors du commun, féérique et vivant.
Avatar

Z Herve

(5/5)

Superbe mise en scène

02 juil. 2019

Tout est très bien orchestré, les toiles sont presque vivantes
Avatar

C Anne Claire

Autrans Méaudre en Vercors
(5/5)

Super

03 juin 2019

Très beau. Un peu court...
Avatar

J Daniel

(3/5)

Decevant...

02 juin 2019

La peinture de Van Gogh ne me semble pas adapte a ce format de projection geant qui est base avant tout sur le contraste visuel. Van Gogh utilise la couleur pour representer la lumiere et les volumes. Il y a trop de contamination lumineuse des projecteurs et le spectacle manque de contraste et les couleurs sont delavees/desaturees. Il y a aussi beaucoup trop de gros plans de detail qui vont a l'encontre de l'esprit du travail du peintre ( le detail n'est pas aussi important que l'ensemble des formes qu'il compose). Le realisateur / concepteur de ce spectacle ne semble pas avoir compris la peinture de Van Gogh. Beaucoup trop de gros plans sur le detail et pas assez de vue de l'ensemble.
Avatar

E viviane

ploemeur
(5/5)

super classe

02 juin 2019

un moment hors du temps
Avatar

E franck

(5/5)

Merveilleux

01 juin 2019

De la beauté dans les yeux et les oreilles
Avatar

D Stéphanie

MARSEILLE
(4/5)

Bonne ambiance

30 mai 2019

Très sympa. Pensez à réserver les places pour éviter un temps d'attente trop long
Avatar

P FRANCOIS

(5/5)

Magnifique

30 mai 2019

Quand on aime Van Gogh, c'est formidable de voir la qualité de cette présentation dans les immenses carrières des Baux. J'ai apprécié de réserver à un moment précis, bénéficiant d'une entrée spéciale. Les personnes qui n'ont pas réservé ont fait la queue pendant plus d'une heure avant de pouvoir prendre leur billet et entrer...