Visuel de fond

Christine Salem

Son actu

En quelques mots

C’est une des rares voix féminines du maloya, une personnalité charismatique et forte.

Accompagnée d’un kayanm, son instrument fétiche, Christine Salem promène sa voix grave et son chant en créole, malgache, comorien ou swahili au gré d’un maloya qui prend aux tripes, mélangeant subtilement musique de l’océan indien et rythmes africains.
Avec l’école buissonnière en guise de clé des champs, elle se lance passionnément dans le chant et compose son premier morceau (un blues en anglais) à 12 ans. Accompagnée d’une guitare, Christine chante alors le séga, le blues et le maloya dans la rue. Dans ce pays maloya où les morts parlent aux vivants, elle remplit ses cahiers d’écriture jusqu’à fonder Salem Tradition à trente ans. La plupart de ses chansons naissent sur scène dans ces moments d’intense créativité, la jeune femme est littéralement traversée par un flot de paroles et d’émotions. Vecteur ou médium, elle fait don de son corps tandis qu’à travers son esprit les ancêtres guident sa plume, mugissant leur révolte dans un culte saisissant aux esclaves marrons.
Aujourd’hui, Christine Salem porte fièrement l’étendard d’une créolité qui s’enracine autant dans ses origines ethniques que sociales. Entre ateliers de chant et camps d’ado, elle fait un patient travail d’accompagnement social pour les populations défavorisées. Une activité qui lui permet de « garder les pieds sur terre » à l’heure où sa carrière artistique décolle.

Christine Salem est un diamant brut qu’elle façonne à sa guise ; une artiste extra-ordinaire qui suit une voie singulière, rétive à toute forme de compromis, rebelle par nature, insoumise par culture, marquée par un besoin absolu de liberté. Comment pourrait-il en être autrement pour celle qui est née un certain 20 décembre, jour anniversaire de l’abolition de l’esclavage à la Réunion ?

Pause musicale

Avis clients

Christine Salem

Avatar

C laure

ST CHERON
(1/5)

déçue

28 mars 2018

sono pourrie, impossible de comprendre les paroles, uun vrai gachi.Transition entre chanteurs triste, on est loin de l’ambiance outre mer caraibes.Tout ca pour ca ☹️
Avatar

F Véronique

SEVRAN
(5/5)

Concert innnovant

22 mars 2018

Spectacle très très innovant .Très bonnes chansons et les thèmes choisis étaient très appropriés.Mais les places sur le côté de la scène sont à éviter surtout les 5 premiers rangs car trop de matériels, mauvaise visibilité du spectacle.De plus j’ai réglé 47e et avant le début du spectacle il y a été demandé aux personnes placées au 1er et 2ème étage de remplir le rdc.!!!