En quelques mots

Poète, peintre, graveur et visionnaire, souvent considéré comme fou, William Blake compte aujourd'hui parmi les plus importants artistes britanniques du XVIIIe siècle.

Formé à la gravure dès son adolescence, il travaille à représenter l'abbaye de Westminster et ses œuvres. Cette expérience nourrit à la fois son œuvre littéraire et son œuvre peinte. Il publie ses premiers recueils, "Poetical sketches", à son propre compte. Ces derniers sont le plus souvent illustrés par ses propres soins ("Songs of innocence" ou "Songs of experience"). Ses peintures allégoriques et religieuses sont quant à elles exposées à l'Académie royale. Réfugié pendant trois ans auprès du poète William Hayley, pour lequel il peint, William Blake revient à Londres au début du XIXe siècle.

Sa mort, survenue en 1827, interrompt l'illustration de la "Divine comédie" qu'il avait entrepris. Figure symbolique, William Blake est l'objet de nombreux hommages artistiques.

Son actu

Pause musicale