En quelques mots

Vincenzo Natali déclare souvent que sa passion pour le cinéma est née le jour où il a vu La Guerre des étoiles pour la première fois. Adepte de science-fiction et unhappy-ends, il réalise deux courts métrages en Super 8 – Dark Empire et Nuclear Memories.

Storyboarder pour Nelvana Animation Studios pendant plusieurs années, il s'adonne à l'animation et réalise deux nouveaux courts métrages, Mouth et Playground, qui seront diffusés dans des festivals internationaux.

L’année 1996 marque alors, en plus de quelques travaux pour la télévision, son entrée au Canadian Film Center's Resident Program : après avoir réalisé Elevated, il propose le scénario ambitieux et original de Cube, et séduit un jury qui accepte de se faire mécène.  Diffusé dans de nombreux festivals, Cube remporte entre autres les prix du public, de la critique et du meilleur premier film canadien.

De retour à la télévision en 1998, il réalise en 2003 le film d'espionnage futuriste Cypher et la comédie fantasque Nothing. Inattendu et indépendant, le talentueux joue dans Rip Cage, l'année suivante, réalise un documentaire sur Terry Gilliam et crée encore le court métrage Quartier de la Madeleine en 2006 pour Paris, je t'aime.

Son actu

Pause musicale