En quelques mots

Les Ecossais de Travis se rencontrent au début des années 90, achèvent leurs écoles d'art avant de déménager à Londres en 1996 et de sortir un premier maxi : "All I want to do is Rock", suivi de leur premier vrai album "Good Feeling" en 1997.

Leur brit pop sympathique est très bien accueillie par la critique. A l'issue de leur second disque, "The Man Who", et de son single planétaire "Why Does it Always Rain on me ?", Travis part aux Etats-Unis jouer en première partie d'Oasis.

Un an plus tard, sort le disque "The Invisible Band", truffé de pépites mélancoliques comme "Sing" ou "Flowers in the Window" : les dignes héritiers des Beatles influencent à leur tour toute une génération d'artistes pop comme Coldplay.

Après le grave accident du batteur Neil Primrose, Travis se remet doucement au travail, "12 Memories" sort en 2003 et "The Boy with no Name", quatre ans plus tard.

Le "groupe invisible" est devenu majeur…

Son actu

Pause musicale