En quelques mots

Vainqueur du Troisième Concours International de Piano XX° siècle d’Orléans assorti du Prix Blanche Silva, Prix André Chevillion-Yvonne Bonnaud, Prix de la Fondation Yvonne Lefébure, Toros Can a reçu les plus belles récompenses de la presse musicale française.

Après avoir commencé ses études musicales à Ankara, Toros Can reçoit une bourse du British Council afin de poursuivre ses études au Royal College of Music de Londres. Toros s’envole ensuite pour les États-Unis où il obtient le « Artist Certificate » de la Southern Methodist University de Dallas, un Master de la prestigieuse université de Yale avant d’intégrer l’Université d’Arizona pour un Doctorat.

Les maîtres avec qui il a construit sa carrière sont Tedd Joselson, Peter Katin, Peter Frankl, Joaquín Achúcarro, Edwin Roxburgh et Nicholas Zumbro. Il a également suivi des masterclasses avec Alexander Jenner, Jan Wijn, György Sándor, Boris Berman et Claud Frank.

Dans divers pays, plusieurs distinctions lui ont été décernées telles que "Federation of Turkish American Associations Award" à New York, "Sema Yazar Youth Foundation Award" en Turquie, "Constant and Kit Lambert Prize," "Phyllis Wright Piano Prize", "Marjorie and Arnold Ziff Prize," "Else and Leonard Cross Charitable Trust Award" à Londres, "Joel Estes Tate Piano Award" à Dallas, "Green Valley Piano Competition" en Arizona et "Charles S. Miller Prize" à l’Université de Yale.

Toros Can est l’invité régulier des radios et télévisions françaises et étrangères : Radio France, Radio et Télévision Turque, BBC 3… Depuis 2001, il est professeur au Conservatoire d’État de l’Université Anadolu à Eskisheir en Turquie.

Son actu

Pause musicale