En quelques mots

La tigresse du rythm'n'blues rencontre Ike Turner, son mari et guitariste, à la High School de Saint-Louis dans le Missouri. Anna Mae Bullock devient rapidement Tina Turner, et le duo marié rencontre un premier succès R'n'B en 1959 avec A Fool in Love

Mais les producteurs ont tendance à s'intéresser plus à la voix de Tina qu'au jeu de Ike, et rapidement les relations du couple se dégradent. Tina Turner joue en 1975 dans l'opéra-rock des Who le personnage de la Reine de l'acide. La romance cesse définitivement avec Ike, et Tina Turner se trouve condamnée à chanter dans des night-clubs pour subsister. 

Celle que la presse a longtemps appelée la "Comeback Queen" retrouve une maison de disques dans les années 80, après plusieurs projets menés avec le groupe Heaven 17. Le premier disque solo de Tina Turner, « Private Dancer », est un succès mondial, grâce au single What's Love Got to do With It.
La gloire est au bout du rock'n'roll… et Tina Turner ne s'en prive pas, enchaînant une tournée mondiale pharaonique.
La suite est prolifique : le tube planétaire Simply the Best et quatre albums au tirage important, dont le dernier en date, « Twenty Four Seven », sorti en 1999. Tina Turner participe au 3e épisode du filmMad Max en 1985, apparaît sur la BO du James Bond "Goldeneye" en 1995, et sur celle du dessin animé "Frère des Ours" de Disney au côté de Phil Collins en 2003.

En 2008, elle annonce son grand retour pour une tournée mondiale pharaonique, attendu prochainement en Europe, Tina Turner ne prendra pas sa retraite si facilement !

Son actu

Pause musicale