En quelques mots

Vers 1559, la quête de Raoul Moreau n'eut rien de banal et révéla même un étonnant projet. Trésorier du roi de France, cet homme d'argent, alchimiste de surcroît, cherchant à transformer en or ses passions ésotériques, trouva, à défaut de pierre philosophale, l'endroit idéal pour conduire ses recherches occultes.

Le site de Thoiry lui sourit. Il décida d'édifier son château en haut d'une petite colline. L'emplacement présentait la caractéristique de capter à la fois les forces du ciel et celles de la Terre. Raoul Moreau n'ignorait pas qu'à Thoiry les forces telluriques se trouvaient amplifiées en raison de la faille magnétique qui relie la ville de Chartres au nord de la Seine. Conditions nécessaires à la poursuite de ses études ésotériques...

Restait à trouver les hommes de l'art... L'architecte Philibert de l'Orme et le maître maçon Olivier Ymbert, utilisant avec bonheur les règles architecturales du Nombre d'Or, surent offrir au maître des lieux un château en résonance avec les forces de la Nature et en pleine harmonie avec l'univers. Grâce à sa position dans l'espace, le bâtiment crée un pont de lumière à travers lequel le Soleil semble se lever, au solstice d'été, et se coucher, au solstice d'hiver, dans le vestibule du château.

Depuis, les 16 générations de la famille de La Panouse qui se sont succédé entretiennent cette part d'éternité dont l'homme rêve secrètement et qui se révèle à ceux qui savent vagabonder au-delà des apparences. Et s'il a fallu 400 ans pour rassembler 450 hectares en une propriété d'un seul tenant, il ne vous suffira que d'un instant pour être conquis et transporté, du côté de la féerie....

Publicté

Prochainement

A venir

Aucun résultat trouvé

C'est par ici !

Cliquez ici
pour localiser
la salle
. , 78770 THOIRY