En quelques mots

The Yardbirds s'illustre au début des années 60 par la succession de guitaristes virtuoses qui jouent temporairement au sein du groupe et contribuent à sa renommée scénique.

 

Fondé par Anthony Topham, vite obligé de renoncer à ses ambitions, The Yardbirds constitue un pendant britannique magnifique du blues américain, dont les musiciens s'échinent à rendre le frisson. Eric Clapton confirme le statut singulier des "Yardbirds" jusqu'en 1965. Après son départ, Jeff Beck illustre une nouvelle facette des Yardbirds : plus psychédélique et orientée hard-rock. Ensuite, Jimmy Page assure la transition des Yardbirds, excellent groupe de scène qui peine à produire des albums studios à la hauteur, à Led Zeppelin, avec le succès mythique que l'on sait.

 

The Yardbirds ressuscite en 1992 grâce aux anciens membres du groupe Chris Dreja et Jim MacCarthy. John Idan occupe le poste de chanteur des Yarbirds depuis cette renaissance.

The Yardbirds sort en 2003 l'album "Birdland", qui contient des featurings prestigieux.

Le mythe n'a pas fini de se construire…

Son actu

Pause musicale