En quelques mots

Contrairement à leurs homonymes toulousains The Dodoz, The Dodos sont originaires de San Francisco. Meric Long publie seul un premier EP, Dodo Bird, en 2005. Il rencontre le batteur Logan Kroeber et la paire forme The Dodoz : Beware of The Maniacs, album lui aussi autoproduit, sort en 2006. C'est deux ans plus tard, avec Visiter, que The Dodos rencontre le succès et la gloire…

Adulés par le puissant magazine Pitchfork, The Dodos déverse joyeusement sur les ondes sa pop colorée et bizarroïde. Psychédélique, expérimentale, mais folle, et marrante, la musique de The Dodos s'essuie les plumes sur un troisième album, Time to Die, en 2009.

Son actu

Pause musicale