Tartit

Son actu

En quelques mots

La musique et la poésie ont toujours occupé une place importante dans la culture berbère des femmes touareg.

Venu du Mali, Tartit perpétue cette tradition qui rythme les grandes cérémonies de ce peuple nomade. L'ensemble féminin qui signifie « réuni » vient du Mali. Les femmes et les hommes du groupe, voilés selon la tradition touareg et assis en demi- cercle à même le sol, interprètent un blues du désert qui parle de paix, d’amour et d’exil. Leurs costumes indigo, leurs maquillages au khôl et leurs coiffures couvertes de pastilles métalliques qui scintillent, composent une bien curieuse mise en scène. Le dépaysement est total, l’exotisme intégral.

En écoutant ses balades, les chants « call-and-response », on se sent transporté dans l'immensité du Sahara, on entend crépiter le feu du camp. On est ensorcelé par le chant vibrant des femmes, les sons du tehardant et de l'imzad, deux anciennes formes de guitares et violons. Dans la parfaite tradition des touaregs, seules les femmes jouent des tambours, les tindés.

Éventail fascinant d'une musique qui semble à la fois, dans un même instant, se plaindre et triompher, ce blues du désert souffle à travers les paysages de dunes et ouvre au-dessus de nous un ciel étoilé unique au monde comme l'est la culture ancestrale des Touaregs.

Pause musicale

Avis clients

Tartit

Aucun résultat trouvé