En quelques mots

A l'origine de Subway, quatre filles qui décident d'en découdre avec les cordes et le rock français sans passer par la case "underground" trop longtemps…

Après un premier album autoproduit en 2000, Subway signe avec une major et livre le disque "Rien ne se voit" en 2003. La chanteuse et la maison de disque disent adieu à Subway qui, heureusement, continue d'entrevoir la lumière au fond du tunnel…

En 2005, le trio est complété par l'arrivée de la chanteuse-guitariste Amandine qui aide Subway à trouver un nouveau souffle. Et en 2007, Subway est révélé à nouveau avec un disque punchy, "L'Intranquille". Le quartet de rockeuses ne s'est pas assagi, loin de là, et fait le délice des amateurs de bonnes chansons françaises en reprenant le hit de Bashung "La nuit je mens" en compagnie du chanteur de Luke.

Le rock français se paye une nouvelle brochette de groupes déterminés et incisifs, et il semble bien que les filles de Subway lui donnent tout l'éclat dont il pouvait rêver !

Son actu

Pause musicale