En quelques mots

C'est l'une des success stories de la scène musicale internationale : Le Staff Benda Bilili a enthousiasmé le public et les médias dès son premier album et ses premiers concerts européens. Tandis que les articles élogieux s'accumulent, la force, la délicatesse, la stupéfiante beauté de leur musique; la pulsion de la rumba kinoise éternelle, les grooves chaloupés du reggae et ceux sauvages du funk et ces superbes voix qui rassemblent des éclats de toute la diaspora (les crooners de la Havane, les toasters de Kingston, the Godfather of Soul himself) font vibrer et transcendent une audience qui s'élargit de jour en jour.

Intitulé "Très Très Fort”, le premier album du Staff Benda Bilili a été enregistré et réalisé à Kinshasa par Vincent Kenis pour le label indépendant bruxellois Crammed Discs, qui publie l'album début 2009. L'accueil est unanime : le groupe obtient d'emblée le prestigieux Womex Award 2009 (le principal prix annuel dans le domaine des musiques du monde, généralement réservé à des artistes confirmés) ainsi que plusieurs prix en Grande-Bretagne. Très attendue, la première tournée européenne se déroule à l'automne 2009, et génère des réactions considérables : les plus grands médias européens (presse quotidienne, radios et journaux télévisés) consacrent de larges sujets à Staff Benda Bilili et à l'album.

Les festivals internationaux se les disputent à présent, et le groupe effectuera une tournée de plus de 50 dates à travers l'Europe en juin, juillet et août 2010, avant de s'envoler pour le Japon, et de tourner à nouveau en Europe et aux USA en 2011.

Son actu

Pause musicale