Son actu

En quelques mots

Alors qu'il ne parle pas encore la langue maternelle, Shashank débute son initiation à la musique classique de l'Inde du Sud. Il est alors âgé d'à peine neuf mois. Sur les conseils du maître de flûte T.R. Mahalingam, il est placé sous la tutelle de vieux musiciens - à commencer par Palghat K.V. Narayana Swany - déterminés à lui enseigner le chant. A l'occasion de son sixième anniversaire, le garçon s'empare de la flûte de son père et joue spontanément, laissant son entourage stupéfait. Shashank vient d'entrer dans le monde de la flûte. En septembre 1990, à 11 ans, il donne son premier concert solo en Australie, à Adélaïde. Quelques mois plus tard, il monte sur la scène de la très prestigieuse Music Academy et s'impose ainsi comme le plus jeune musicien du siècle à être accueilli au festival de Madras... Depuis, il parcoure le monde et figure parmi les artistes tamouls les plus renommés, en Inde comme à l'étranger. le palmarès des salles de concerts dans lesquels il a officié est particulièrement impressionnant : le palais présidentiel de Delhi, la National Academy of Sciences à Washington D.C., l'UNESCO, le Dover Lane Festival de Calcutta ou bien encore le Théâtre de la Ville à Paris, où il a figuré aux côtés de Zakir Hussain... Virtuose, les doigtés de Shashank lui permettent de fusionner les différentes fréquences produites avec la note tonique (adhara shadja), générant ainsi des basses profondes comme des sons aigus. Cette contribution technique dans le jeu musical lui confère une position enviable auprès des amoureux de musique. Ses concerts révèlent une très large diversité d'expression musicale : Shashank est capable d'incliner à la contemplation et, dans l'instant qui suit, de nous faire basculer dans la jubilation de la jeunesse en mobilisant une surprenante virtuosité. Le jeune homme prolonge aujourd'hui son talent dans l'apprentissage du chant Hindustani auprès du légendaire Pt. Jasraj.

Pause musicale

Avis clients

SHASHANK

Aucun résultat trouvé