En quelques mots

Groupe fulgurant de l'histoire du punk-rock, les Sex Pistols n'auront duré que 3 ans, malgré une résurrection éphémère en 1996 pour fêter leurs 20 ans d'existence.

En 1975, Steve Jones (guitariste), Paul Cook (batteur), Glen Matlock (bassiste) et le chanteur John Joseph Lydon (le futur Johnny Rotten) forment les Sex Pistols, sous la houlette de Malcolm McLaren.

Un premier single, Anarchy In The UK sort en 1976 chez EMI.

Slogans anarchistes et insultes provoquent une censure omniprésente ; mais un noyau dur de fans s'est constitué.

Les Sex Pistols sortent leur second single en 1977 chez Virgin,God Save the Queen, qui est interdit de diffusion sur la BBC.

Sid Vicious remplace Glen Matlock, et un coup médiatique leur assure une renommée bien établie de provocateurs : les quelques gentillesses du 45 tours sont hurlées à la Reine en faveur d'un jubilé sur la Tamise…

 

Après deux autres singles, Pretty Vacant" et "Holidays in the Sun, les Sex Pistols sortent leur premier et unique album, "Never Mind the Bollocks".

Malgré la déferlante de succès de ces musiciens punk, et une tournée aux Etats-Unis, Johnny Rotten quitte les Sex Pistols pour fonder en 1978 Public Image Limited tandis que Sid Vicious décède d'une overdose en 1979.

L'épopée punk s'est arrêtée au seuil des années 80, mais le son et l'esprit restent…

Son actu

Pause musicale