En quelques mots

Salué en ovni de la pop acoustique rehaussée de touches électroniques, après la publication d'un premier maxi en 2002, "Weeping Willow", Sébastien Schuller a mis à profit sa formation de percussionniste pour secouer le cocotier de la pop music.

 

Epaulé par l'ami Paul Hanford, Sébastien Schuller livre en 2005 "Happiness", un album mélancolique teinté de pop lumineuse. Morceaux instrumentaux et chansons pop cohabitent avec bonheur. Une longueur d'avance définitive.

Son actu

Pause musicale