En quelques mots

Il y a encore quelques années le dancehall était considéré comme "underground" dans le monde musical international. Sean Paul a sans conteste réussi a populariser cette musique, grâce à des singles commeGet Busy, Like Glue ou Gimme the light.

Né en Jamaïque, Sean Paul a grandi à Saint-Andrew, entamant un moment une carrière dans le water-polo avant de revenir à la profession de Dj. Il produit en 1996 un premier single, Baby Girl, qui cartonne en Jamaïque. En 2000, le leader du dancehall sort un premier album, "Stage One", suivi de "Dutty Rock" en 2002, qui fait résonner ses hymnes à travers le monde se vend à plus de 6 millions d'exemplaires, récoltant au passage un Grammy Award du Meilleur album reggae.

De confidentiel, le mouvement dancehall devient exponentiel, après l'album "The Trinity", sorti en 2005, qui assure à Sean Paul une renommée internationale. Un nombre magique, des pas de dance sexy, des collaborations avec les meilleurs artistes hip-hop actuels, de Beyoncé à Sasha : pas de doute, le reggaeton et le dancehall se sont profondément implantés au sein du monde musical occidental.

En 2008, Sean Paul sort "A New Age". Les couleurs de la Jamaïque seront celles du XXIe siècle !

Son actu

Pause musicale