En quelques mots

Quatre vengeurs, à qui il manque le masque mais pas la guitare, décident de fonder une super équipe avec un super nom qui claque et donne envie de les suivre dans leurs combats : Rage Against The Machine naît à Los Angeles au début des années 90.

Dès le premier album (éponyme), succès mondial aux chansons souvent utilisées dans des films comme "Wake Up" ou "Killing in the Name", Zach de la Rocha, Tom Morello, Brad Wilk et Tim Commerford utilisent les ingrédients imparables qui font leur singularité : rap tranchant, guitares au son incroyable, et batterie souvent hardcore.

 

Quatre ans plus tard, Rage propose un nouvel album, "Evil Empire", à la pochette aussi signifiante que son premier opus, qui se classe numéro 1 des charts américains.

Rage tourne avec le Wu-Tang Clan en 1997, et apporte son soutien au condamné à mort Mumia Abu-Jamal par un concert de charité en 1999.

 

Cette même année, Rage signe son dernier album avant dissension : "The Battle of Los Angeles", qui parvient à réinventer le style Rage sans lui ôter sa colère fondatrice.

Zach de la Rocha quitte le groupe pour des projets solo tandis que les trois musiciens fondent Audioslave avec Chris Cornell.

En 2007, Rage Against The Machine annonce qu'il se reforme et se lance dans une tournée mondiale.

Son actu

Pause musicale