En quelques mots

Pink a commencé à danser et chanter avec des rappeurs locaux de Philadelphie avant d'être remarquée par un producteur et de faire brièvement partie d'un groupe de R'n'B féminin, Choice. Son premier album solo, "Can't Take me Home", se vend à plus de deux millions d'exemplaires : surprise R'n'B de l'année 2000, avec les singles "There You go" et "Most Girls".

Sa forte personnalité, ses changements de look témoignent de son refus à être assimilée aux chanteurs pour adolescents : l'album "M!ssundaztood", plus punk, et son single "Get the Party Started" lui valent un début de carrière internationale. Pink a participé à la BO de Moulin rouge et à celle de Charlie's Angels.

En 2006 sort "I'm not Dead", dans lequel elle critique notamment la politique du président Bush. Les sonorités pop-rock de l'album, agrémentées de jazz, évoquent la puissante progression musicale de l'artiste. Ses réguliers changements de look, parallèlement à ses métamorphoses musicales (elle passe sans ciller du blond au brun, de l'adolescente grunge à la diva, du R'n'B au punk-rock) font de Pink une artiste inclassable, un territoire ouvert et contestataire au sein de l'industrie du disque américaine

Son actu

Pause musicale