En quelques mots

Peeda est né au Libéria. Il est de l'ethnie des Grébo. Son père était pasteur. C'est dans les églises qu'il a pris conscience de la puissance de la voix et des émotions qu'elle porte. Les chanteurs qu'il admire sont Otis Reddings, All Green, Marvin Gay... C'est grâce à la beauté de sa voix et à ses talents de footballeur, qu'il arrive en France en 1993 , il joue à Châteauroux et à Montluçon. La vie en décide autrement... à cause d'une blessure, il doit arrêter. En 1995, il s'installe à Boulogne-Billancourt. Peeda aime dire : « le foot est ma passion, mais j'ai été choisi par la musique. » Près de Paris, sa route croise celle du groupe T. S. N. : « Tout Simplement Noir ». C'est avec Julien qu'il écrit les paroles de la chanson « Sans Papiers ». Peeda donne des cours de chant.... Il crée une chorale gospel : 60 chanteurs et 4 musiciens : « God's Army», il compose les chansons de son répertoire. La boucle est bouclée, Peeda retrouve les chants de son enfance... Il rencontre Passi, qui l'invite en 2001 à chanter sur deux titres de la compilation « Dis l'Heure 2 Rimes » : « Réveille-toi », et « Le Jour J. » qu'il chante en duo avec Jimmy Sissoko. Mais il a tant à dire, trop de musiques, d'émotions..., Peeda écrit son premier album?en français et en anglais : « Keep Dreamin' » Il y parle de son enfance, « I was alone », de la guerre qui a ensanglanté le Libéria, « War », des difficultés d'une intégration en France, « Sans Papiers ». Peeda ne lâche rien, il avance en chantant ses douleurs et ses espoirs, « Mon Espoir », « J'attends ». Il chante aussi l'amour rencontré, « Don't make me cry », et la joie de vivre « Life is beautiful ». Son timbre de voix et l'émotion qu'elle porte sont à jamais marqués de la plus pure tradition de Gospel.

Son actu

Pause musicale