Paul Personne

Son actu

En quelques mots

Paul Personne a mis longtemps à devenir quelqu'un. Des débuts collectifs qui naufragent systématiquement, dans les années 70, au sein des formations La Folle Entreprise, Bracos Band et Backstage.

Un premier album solo éponyme en 1982 qui ne donne pas lieu à une suite par le label. Puis, après trois albums successifs dont "Barjoland" qui l'installent dans le rôle du bluesman à la française, Paul Personne voit enfin sa carrière décoller avec le disque "La Chance" en 1987, qui lui permet d'enchaîner les scènes et de participer à la Fête de l'Humanité.

En 1992, le disque "Comme à la maison" contient les collaborations de Jacno et Gérard Lanvin et le parolier d'Alain Bashung Boris Bergman.

Paul Personne est invité par Johnny Hallyday sur la scène du Parc des Princes ; il collabore également à l'album d'Eddy Mitchell "Rio Grande".

La suite est pavée de succès, avec des détours plus affirmés par le rock, de "Rêve sidéral d'un naïf idéal" à "Instantanés", auquel participe Jean-Louis Aubert, en passant par "Patchwork électrique" en 2000 et le très rock "Coup d'Blues" en 2003.

Paul Personne trace sa route comme personne, et trouve encore le moyen de croiser Hubert-Félix Thiéfaine pour l'album "Amicalement Blues". Il est des hasards que les bluesmen provoquent sciemment...

Pause musicale

Avis clients

Paul Personne

Aucun résultat trouvé