En quelques mots

Le Martroi aux morts, ou Grand Cimetière, ou encore Campo Santo après 1912, fut longtemps le principal cimetière d'Orléans. Créé au XIIe siècle, clos d'arcades à partir des XVe et XVIe siècles, il fut en effet durant 600 ans la dernière demeure des Orléanais et, au XVIe siècle plus particulièrement, celle des habitants de seize paroisses et deux faubourgs. Lors des guerres de Religion, il fut profané : plaques tombales brisées, piquetées et chapelles attenantes incendiées. Au XVIIIe siècle, en raison d'un trop grand nombre d'inhumations, il fut jugé insalubre et fermé.

Un nouveau cimetière lui succéda au nord de la ville. Sur l'espace désormais vacant, on construisit la halle aux grains et, sous les arcades, divers bâtiments. A partir de 1970, le réaménagement du Campo Santo débute. L'Institut d'Arts visuels est construit sur l'emplacement de la galerie sud, puis la halle aux grains et les bâtiments sous arcades détruits et le parking souterrain construit. La restauration des arcades s'achève en 1986. Aujourd'hui, une des chapelles est affectée au culte orthodoxe. Quant au Campo Santo, il accueille désormais de nombreux événements culturels de la ville.

Publicté

Prochainement

A venir

Aucun résultat trouvé

C'est par ici !

Cliquez ici
pour localiser
la salle
rue Dupanloup , 45000 ORLEANS