En quelques mots

La Radio Africa n°1 présente

On le surnomme la «légende vivante de la musique sénégalaise». Avec, à son actif, plus de 35 ans de carrière musicale, le leader du Super Diamono en redemande avec ses trois albums internationaux «Myamba», «Ndam» et le tout dernier «Ndayane». Référence d’une jeunesse qui s’identifie à lui et à sa musique.

Le compositeur et chanteur Omar Pène est l'un des piliers de la musique africaine moderne. Membre éminent du Super Diamono de Dakar depuis 1976, il mène la plus importante formation de mbalax, un style traditionnel ouvert au jazz et au rock comme en témoignent les albums Myamba (2004) et Ndama (2009).

Omar Pène est né en 1956 dans le quartier populaire de la Médina à Dakar (Sénégal). Fidèle à ses racines, le compositeur et chanteur va s'attacher à le démontrer dans sa musique aux textes engagés. Après s'être enfui du domicile familial, l'adolescent battu rejoint le groupe Kadd Orchestra de Baïlo Diagne en 1972. Trois ans plus tard, il se retrouve chanteur du Super Diamono dont il fait l'une des formations majeures du mbalax, un style traditionnel ouvert aux musiques occidentales (jazz, soul et rock). Le guitariste Ismaël Lô intègre la bande de 1979 à 1991, ainsi que le claviériste Adama Faye.

Malgré les allers et venues de musiciens, le Super Diamono fête ses vingt ans en 1995 avec un album anniversaire. Il en est de même cinq et dix ans plus tard (avec le DVD du concert Terrou Bi). Il totalise une trentaine d'albums et de cassettes dont Soweto en 1987 et Nila en 1992. Solo et récompenses En 2004, Omar Pène enregistre l'album Myamba avec Jean-Christophe Maillard (guitare) et Laurent Vernerey (bassiste de Claude Nougaro). Il est suivi de Moon Tamit en 2007 et de Ndam en 2009.

Considéré comme une figure majeure la musique africaine actuelle, Omar Pène a reçu plusieurs récompenses dont une Kora d'or en 1998 à Johannesbourg.

Son actu

Pause musicale