En quelques mots

No One is Innocent, fondé à Paris en 1993 autour de Kemar Gulbenkian (chant), David de Four (guitare), Jérôme Suzat-Plessy (basse), Thierry Molinier (batterie) et Spagg (samples) emprunte son style musical au rock alternatif, proche de la fusion avec le metal, dont les têtes d'affiche sont des groupes comme Rage Against The Machine.

No One is Innocent sort un premier single, "La Peau", qui les étiquette immédiatement "rockers engagés". Après un premier album éponyme, le groupe poursuit son devoir de réaction en multipliant les prises de position et les actions auprès d'Act Up, ainsi qu'en publiant "Utopia", en 1997, dont le mémorable single "Nomenklatura" est extrait. Après la rupture du groupe (dissidence interne…), le chanteur Kemar Gulbenkian se lance dans un projet solo baptisé "Prénom Betty" en 2002, puis réactive, accompagné de nouveaux lurons, le groupe No One is Innocent avec l'album "Revolution.com", aux sonorités beaucoup moins metal que les précédents.

En 2007, l'opus "Gazoline" renoue avec le rock de façon plus aiguë. No One Is Innocent ne laisse personne indifférent…

Son actu

Pause musicale