En quelques mots

Nneka nourrit sa musique de références , hip-hop, soul, electro et de spiritualité. 

Née au Nigéria, Nneka s'installe à Hamburg à l'âge de 19 ans. Elle découvre Bob Marley ou Lauryn Hill, puis pose sa voix sur leurs instrumentaux. Elle poursuit en parallèle des études d'anthropologie et d'archéologie à l'université.
Repérée par le label Yo Mama Records, Nneka sort un premier album en 2005, "Victim of the truth". Sa musique hybride conquis L'Europe et trois ans plus tard, Nneka publie "No longer at ease", qui confirme la singularité et l'extraordinaire richesse de ses compositions. 

Mystique, éthique, multi-ethnique, Nneka assure une carrière florissante entre l'Afrique et l'Europe et les USA.

 Son dernier album, « Soul is Heavy », allie rythmes hip-­‐hop et reggae, riffs cuivrés et pop africaine autour des thèmes de l’amour, la souffrance, la politique et Dieu. «Nneka devrait peut-­‐être être considérée d’abord comme une militante, ensuite comme une chanteuse, car elle dégage cette sincérité qui avait fait de sa contemporaine Ms Dynamite la figure emblématique de la détresse des quartiers déshérités » The Independent

 

Son actu

Pause musicale