Son actu

En quelques mots

Né aux Etats Unis en 1970, Nicholas Angelich donne son premier concert à 7 ans et entre à 13 ans au Conservatoire National Supérieur de Paris et étudie avec Aldo Ciccolini, Yvonne Loriod, Michel Beroff. Il travaille aussi avec Marie-Françoise Bucquet, Leon Fleisher, Dmitri Bashkirov et Maria Joao Pires. En 1989, Nicholas Angelich remporte à Cleveland le 2ème Prix du Concours International R.Casadesus et en 1994, le 1er Prix du Concours International Gina Bachauer. Sous le parrainage de Leon Fleisher, il reçoit en Allemagne le prix des jeunes talents du « Klavierfestival Ruhr ».

Grand interprète du répertoire classique et romantique, il donne l’intégrale des Années de Pèlerinage de Liszt au cours de la même soirée. Il s’intéresse également à la musique du vingtième siècle : Messiaen, Stockhausen, Pierre Boulez, Eric Tanguy et Pierre Henry dont il crée le Concerto sans orchestre pour piano.

Passionné de musique de chambre, il joue avec Joshua Bell, Maxim Vengerov, Akiko Suwanai, Renaud et Gautier Capuçon, Jian Wang, Dimitri Sitkovetsky, Julian Rachlin, Gérard Caussé, Antoine Tamestit, Paul Meyer, les Quatuors Ysaye et Prazak. Ses dernières tournées en musique de chambre l’ont amené au Japon (Tokyo, Sapporo, Osaka…) et en Amérique du Nord (New-York, San Francisco, Québec, Montréal, Ottawa…)

Pause musicale

Avis clients

Nicholas Angelich

Aucun résultat trouvé