© Hervé Lewis

En quelques mots

 Découverte en 1984 avec « Maman à tort », Mylène Farmer connaît son premier gros succès avec « Libertine »(1986). Le titre accompagné d’un court métrage de 11 minutes avec comme thèmes principaux la luxure et la décadence connaitra des ventes rarement atteintes par une artiste francophone.
Puis l’année d’après, « Sans contrefaçon » atteint la deuxième place du Top 50 et annonce l’album « Ainsi soit je ». Numéro 1 des ventes, il devient le premier Disque de diamant remis à une chanteuse et s’écoule à 1 800 000 exemplaires grâce entre autres aux tubes « Sans logique » et « Pourvu qu’elles soient douces ».  
 Début 1991, c’est la consécration. Mylène Farmer sort le single « Désenchantée » après un an d’absence : ce titre devient son plus grand hit en France et à l’étranger.
Les années qui suivent, elle tourne dans un long métrage de Laurent Boutonnat, fait une pause en Californie pour finalement revenir avec un album et de nombreux titres, qui une fois de plus dépassent le million de ventes.
Mylène Farmer, unstoppable ? Avec six tournées et dix albums dont le plus récent « Interstellaires » sorti en 2015 s’est une fois de plus classé n°1 des ventes, ce qui est sûr c’est que l’artiste est aujourd’hui une icône, qui a su rester discrète sur le plan médiatique tout en gérant ses apparitions avec brio, pour toujours mieux se faire désirer par son public.

Son actu

Pause musicale