En quelques mots

Michel Petrucciani naît en 1962 à Orange dans une famille musicienne. Atteint d'une maladie des os, il apprend le piano très jeune, et donne son premier concert de jazz à 13 ans, aux côtés de Clark Terry, qui est complètement époustouflé par sa performance. Il rencontre Aldo Romano à la fin des années 70, puis décide de partir aux Etats-Unis. Il y travaille avec deux saxophonistes hors pair, Charles Lloyd et Lee Konitz. L'album Toot Sweet, fruit de leurs collaborations, est publié en 1982.

L'aventure américaine de Michel Petrucciani ne fait que commencer, mais sa réputation est déjà immense. En 1986, Michel Petrucciani enregistre sous son nom l'album Power of Three, distribué par Blue Note. Il donne des concerts des deux côtés de l'Atlantique, mais les années 90 le voient enregistrer avec des musiciens français comme Eddy Louiss, pour Conférence de presse en 1994 ou Stéphane Grappelli, pour le disque Flamingo en 1996.

En 1993, Michel Petrucciani a orchestré le disque Marvellous avec le Graffiti String Quartet, Dave Holland et Tony Williams, un album extrêmement mélodique et contrasté. Michel Petrucciani est mort en 1999 à New York, des suites d'une infection pulmonaire. Ce pianiste au jeu complètement novateur est aujourd'hui une référence incontournable pour la technique jazz contemporaine.

Son actu

Pause musicale