Meta

Son actu

En quelques mots

Né à Dakar, au Sénégal, peu de jours se sont écoulés sans que Meta n’ait, d’une manière ou d’une autre, fait de la musique. Adolescent, il rappe dans les rues de Dakar sous le nom de Meta Crazy. Plus tard, et sans connaître personne sur place, il rejoint New York, toujours pour la musique. C’est là qu’il découvre le roots-rock-reggae, transplanté aux États-Unis par l’exode Jamaïcain.
Après avoir rassemblé un solide groupe d’instrumentistes originaires du monde entier, Meta commence à expérimenter une musique issue des sons qu’il a écoutés tout au long de sa vie : de la soul américaine aux chanteurs traditionnels sénégalais entendus dans la cuisine de sa mère, du reggae au rap et freestyles entendus dans les rues de Dakar et de Brooklyn.

En entrelaçant ces sonorités aux nombreuses mélodies afrobeat et latines partout présentes à New York, il crée Meta and the Cornerstones.
Clive Chin, producteur jamaïcain de renom dont les enregistrements comprennent des artistes tels que The Wailers, Dennis Brown, Lee “ Scratch ” Perry ou Black Uhuru, a dit :
« Meta and the Cornerstones nous a ramené à la fondation du reggae. Je suis de l’ancienne école et ça me rappelle les premières années. C’est un groupe excellent et sérieux, avec des paroles communicatives. L’album est génial, je lui donne cinq étoiles. Ma préférence va pour Somewhere in Africa ».

Le 1er album de Meta and the Cornerstones, Forward Music (2008) est disponible sur Itunes et Amazon. Un remix de Somewhere in Africa featuring Peetah Morgan est sorti en février 2010, en avant-première sur le site de National Geographic Music.
Son deuxième album, Ancient Power, est produit par Sidney Mills (Steel Pulse), enregistré à Kingston dans les mythiques studios Tuff Gong, avec en featuring Damian Marley, U Roy et Capleton…
Meta & The Cornerstones préparent un troisième album « Hira » qui sortira fin 2016.

Pause musicale

Avis clients

Meta

Aucun résultat trouvé