Manuel Legris

Son actu

En quelques mots

Manuel Legris
Avant de diriger le Ballet national et son Ecole, Manuel Legris – nommé « étoile » en 1986 par Rudolf Noureev - est venu souvent danser à Vienne en « invité », que ce soit à l’Opéra ou au festival de danse contemporaine « ImPulsTanz » au Burgtheater, ainsi qu’à la télévision pour le « Concert du Nouvel An » avec la Philharmonique.
Connu pour son exigence et sa rigueur respectueuse des chorégraphies originales, il a repris – en 2 saisons – les « classiques » : le Don Quichotte de Rudolf Noureev, La Sylphide de Philippe Taglioni dans la reconstruction de Pierre Lacotte, la Manon de Kenneth MacMillan, La Belle au bois dormant dans la version de Peter Wright, La Chauve-Souris de Roland Petit, le Roméo et Juliette de John Cranko, et aussi des œuvres de Balanchine, Robbins, Béjart, Neumeier, Kylián, Forsythe, Nils Christe, tout en ouvrant le répertoire de la compagnie aux créations de la jeune génération (Jean-Christophe Maillot, Stephan Thoss, Jorma Elo, Patrick de Bana, Jiøí Bubeníèek…).
« Manuel Legris est en train de ressusciter superbement le Ballet de Vienne » (Le Figaro)

Pause musicale

Avis clients

Manuel Legris

Aucun résultat trouvé