Le niveau de sécurité actuel ne vous permet pas de naviguer correctement sur notre site. Nous vous invitons à modifier les paramètres de votre navigateur avant de continuer.

ROY AYERS
FESTIVAL « ALL STARS »

R'n'B/Soul/Funk
Du au  -  NEW MORNING  -  PARIS 10

INFORMATION

FESTIVAL « ALL STARS » ROY AYERS "Ubiquity" Maintes fois copié (et même samplé !) mais jamais égalé. Une philosophie hédoniste résumée dans son tubesque « Everybody Loves The Sunshine » de 1976. Il fera virer le ...

Plus d'informations sur ROY AYERS - FESTIVAL « ALL STARS »

NEW MORNING (12501) présente

FESTIVAL « ALL STARS »
 
ROY AYERS
 
"Ubiquity"
 
Maintes fois copié (et même samplé !) mais jamais égalé. Une philosophie hédoniste résumée dans son tubesque « Everybody Loves The Sunshine » de 1976. Il fera virer le jazz vers la funk, une légende vivante ! Vibraphoniste mondialement reconnu, 63 albums à son actif, il est le Maître incontesté en la matière.
 
Avec près de 65 albums produits en un demi-siècle (et mille fois samplés), le célèbre vibraphoniste est un véritable trait d'union entre soul, jazz, et hip-hop et a inspiré plusieurs courants musicaux, lorsqu'il n'a pas directement initié certains d'entre eux. C 'est lui qui a incarné après plusieurs détours la mixture jazz-funk qu'était l'acid-jazz naissant, alors que lui-même s'est fait connaitre au tournant des années 90 en popularisant cette scène musicale et en fondant le label du même nom.
 
Peu d'artistes ont eu l'impact de Roy Ayers. Il a écrit les plus grandes pages de la soul, du jazz et du funk et continue une influence majeure auprès de tous les musiciens dans le plus large spectre musicale. L'univers du Hip Hop, tout particulièrement, lui doit beaucoup. Les célèbres B.I.G., Dr. Dre, A Tribe Called Quest, Mary J Blige and 2Pac ne sont qu'une partie minime de tous ceux qui ont utilisés un break de Roy Ayers.
 
= Ils en parlent =
Les amateurs de jazz l'estiment pour avoir participé à l'enregistrement de Memphis Underground, au côté du flûtiste Herbie Mann, en 1969. Les fans de funk le vénèrent pour avoir signé en 1976 « Everybody Loves The Sunshine », considéré comme un classique de la black music, et au-delà. Nous, on a un faible pour son morceau Tarzan, longtemps resté dans un tiroir, et exhumé sur l'épatante compilation Virgin Ubiquity II, Unreleased Recordings 1976-1981. Largement samplé par les producteurs hip-hop et house, le chanteur et vibraphoniste Roy Ayers, 75 ans, fait escale à Paris. Sa voix n'est plus aussi assurée... mais sa musique est toujours solaire. (E.Perron, Télérama)

Inscriptions aux alertes de ROY AYERS - FESTIVAL « ALL STARS »

L'inscription aux alertes vous permet d'être informé dès qu'une nouvelle manifestation est disponible pour un artiste ou un club de sport. Vous pouvez également être informé de toute l'actualité d'une salle.
En savoir plus

Ces artistes ou clubs de sport ne font pas partie de vos alertes :

Ces salles ne font pas partie de vos alertes :

Ajouter

PUBLICITE

Partenaire vidéo

PUBLICITE

PUBLICITE