Le niveau de sécurité actuel ne vous permet pas de naviguer correctement sur notre site. Nous vous invitons à modifier les paramètres de votre navigateur avant de continuer.

LA DERNIERE NUIT

JazzMusique électronique
Le à 20h30  -  DEUX PIECES CUISINE LE BLANC MESNIL  -  LE BLANC MESNIL

INFORMATION

L´histoire : Sophie et Hans Scholl étaient étudiants à l’université de Munich et ont été condamnés à mort après avoir écrit et distribué des tracts hostiles au régime nazi dans la cour intérieure ...

Plus d'informations sur LA DERNIERE NUIT

LE BLANC-MESNIL - DEUX PIECES CUISINE ( 1-1079436 / 2-1079434 / 3-1079435 ) présente ce spectacle

L´histoire : Sophie et Hans Scholl étaient étudiants à l’université de Munich et ont été condamnés à mort après avoir écrit et distribué des tracts hostiles au régime nazi dans la cour intérieure de l’université et dans un certain nombre de villes Allemandes.

Les lettres de Sophie et Hans Scholl témoignent d´un grand espoir et d´une volonté de vivre en paix et en liberté face à un régime fasciste et belliqueux.

Aussi, nourri par la littérature et la poésie (citations dans leurs lettres), cet espoir perdure jusqu’à la fin, malgré leur condamnation à mort pour avoir refusé de renier leurs convictions profondes.

Les derniers mots de Hans Scholl sont d‘ailleurs une citation de Goethe écrit sur le mur de sa cellule : "Allen Gewalten zum Trutz sich erhalten“, ( approx: "rester soi-même malgré toutes forces/violences“) et juste avant de mourrir il dit : "Es lebe die Freiheit“, (Vive la liberté).

 

Daniel Erdmann et Bruno Angelini ont, portés et inspirés par cette histoire, écrit de la musique, ayant parfois pour source des poèmes de Paul Eluard, l’un des grands poète résistant français célébrant lui aussi la Liberté. Ce dernier eut ces mots pour ses homologues allemands :

"Si j’ai le droit de dire en français aujourd’hui

Ma peine et mon espoir, ma colère et ma joie

Si rien ne s’est voilé définitivement

De notre rêve immense et de notre sagesse

C’est que des étrangers comme on les nomme encore

Croyaient à la justice ici bas et concrète"

 

Le projet : Dans une période où les nationalismes remontent à la surface et où l’étranger "comme on le nomme encore“ n’est pas toujours le bienvenu, Bruno Angelini et Daniel Erdmann souhaite s’appuyer sur le destin exemplaire de Sophie et Hans Scholl. Ils projettent de créer un spectacle où musique et textes seront entremêlés, s’inspirant de la dernière nuit imaginé de Hans Scholl (connue pour avoir été un exemple de dignité, de résistance et de célébration de la vie).

Ils ont fait pour cela appel à un écrivain contemporain afin d´imaginer un monologue, décrivant les pensées, les rêves ,les engagements, les craintes et les espoirs de ce jeune homme.

Alban Lefranc, écrivain français résidant à Berlin à accepté de travailler avec eux sur ce projet.

Le texte sera enregistré en français et en allemand par des comédiens et sera diffusé à des moments choisis par les musiciens ; il deviendra une partie de la musique, prendra sa place dans les improvisations ou sera soutenu par l’écriture.

La musique quant à elle, se substituera symboliquement à la poésie au centre des derniers instants de Hans Scholl .

+ en 1ère partie de soirée : "Poétique Remue-Ménage"

Poésie, Danse & Musique avec Doriane Larcher et François Kokelaere.



PMR : 01 48 69 37 00

Inscriptions aux alertes de LA DERNIERE NUIT

L'inscription aux alertes vous permet d'être informé dès qu'une nouvelle manifestation est disponible pour un artiste ou un club de sport. Vous pouvez également être informé de toute l'actualité d'une salle.
En savoir plus

Ces salles ne font pas partie de vos alertes :

Ajouter

PUBLICITE

Partenaire vidéo

PUBLICITE

PUBLICITE