Lisa Gerrard

Son actu

En quelques mots

Lisa Gerrard, la voix de Dead Can Dance, a su s'ouvrir à une carrière solo peu avant la rupture avec Brendan Perry, le musicien phare de Dead Can Dance. Ce groupe de pop indépendante, d'ailleurs inclassable, a toujours mêlé à la riche tessiture et aux expérimentations vocales de Lisa Gerrard une propension à brouiller les genres : influences médiévales, celtiques, chorales, ont insufflé à Dead Can Dance des sonorités propres à transcender l'horizon d'attente des années 80.

Lorsque la tension monte, au milieu des années 90, entre Lisa Gerrard et Brendan Perry, celle-ci livre un premier album solo, "The Mirror Pool", dont certains titres seront repris sur la BO du film Heat de Michael Mann. "Spiritchaser" de Dead Can Dance sort la même année, puis le groupe de pop indé se sépare en 1998.

Lisa Gerrard multiplie alors les collaborations : avec Pieter Bourke, pour le disque "Duality" et "Immortal Memory" en 2003 avec le compositeur irlandais Patrick Cassidy. La voix aérienne aux inflexions mystiques de Lisa Gerrard trouve un second souffle dans une participation active à la création de BOF : elle signe celle de Gladiator en 2000 et se voit récompensée par un Golden Globe, puis enregistre celle de A Thousand Roads en 2005.

Liturgique, cinématique, expérimentale, la voix de Lisa Gerrard n'a pas fini de faire frissonner, comme le prouve "The Silver Tree", sorti en 2007 en même temps qu'un premier Best of.

Pause musicale

Avis clients

Lisa Gerrard

Aucun résultat trouvé