En quelques mots

Comédien, acteur et metteur en scène, Laurent Huon est diplômé du Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique en 1982. Il joue sous la direction de Robert Hossein (Un homme nommé Jésus et Jésus était son nom d'Alain Decaux), de Maurice Bénichou (L'Atelier de Jean-Claude Grumberg), de Pascal Antonini (La Dispute de Marivaux et Ma Famille de Carlos Liscano [au festival d'Avignon], Vous allez tous mourir et pas moi de Christophe Martin, Pinocchio de Lee Hall, Sur la corde raide de Mike Kenny). Il collabore sur plusieurs créations avec Christian Benedetti (Une parole pour la Bosnie d'après Les Bosniaques de Velibor Colic, Les Démons d'après Dostoievsky, La Cerisaie de Tchekhov. Il joue pour Guy-Pierre Couleau dans Le Baladin du monde occidental de John Millington Synge et Regarde les fils de l'Ulster marchand vers la Somme de Franck Mac Guiness [au festival d'Avignon], La Forêt d'Alexandre Ostrovky et Rêves de Wajdi Mouawad. D'autres collaborations aussi avec Catherine Brieux, Julien Sarfati, Harold Alexanian, Paul Bisciglia, Jean-Pierre Bisson, André Engel, Christian Collin, Liliane Nataf, Jean-Pierre Rehm, Jean-Christophe Queff, Jorge Lavelli, Bernard Bolzer, Véronique Vellard, Patrick Bugeia, Romuald Sciora, Jean-François Szepanek, Eva Doumbia, Agnès Renaut. Au cinéma, il tourne avec Yves Laumet (Le village sur la colline), Arthur Joffe (Casting), Fabrice Cazeneuve (Ivan Ivanovitch Kossiankov), Paul Planchon (Formule 1), Sylvia Hoffman (La mort en douce), Jean-Claude Charnay (Panique aux Caraïbes), Marion Sarrault (Jésus était son nom), Jacques Rouffio (Jules Ferry), Patrick Aurignac (Mémoire d'un jeune con), Roger Guillot (La vie comme un dimanche), Jean-Pierre Cloarec (Mauvaise bique) et David Teyssandier (Gevaudan 1764). En tant que metteur en scène, Laurent Huon s'est notamment intéressé à Brecht (Les Jours de la commune), à Tchekhov (La Cerisaie), à Vinaver (Théâtre de chambre), et à Xavier Duringer (La Nuit à l'envers).

Son actu

Pause musicale