En quelques mots

Larry Graham, né en1946, est un compositeur, chanteur et musicien, plus connu comme bassiste. On lui doit l'invention de la technique dite du slap (« claquer » en français), qui a permis d'enrichir la palette de sons disponibles sur son instrument de prédilection. Initialement, il l'utilisait pour remplacer le batteur quand celui-ci était absent.

Graham a joué dans le célèbre groupe de funk Sly and the Family Stone de 1967 à 1972. Après la séparation du groupe, Graham créa son propre groupe, Graham Central Station, qui eut un succès relatif dans les années 1970.

Au début des années 1980, Graham fait quelques tubes en solo, comme One In A Million You. Après une longue période de vache maigre, il fait à nouveau parler de lui en 1998 en assurant les premières parties des concerts de Prince sur le Newpower Soul Tour et en publiant son dernier album en date, GCS 2000, sur le label de ce dernier, NPG Records. Il l'accompagnera également sur scène de 1998 à 2001.

Il est également un pionner de l'utilisation des effets sur la basse : il combine souvent une fuzz à un phaser pour des solos apocalyptiques, qui ne sont pas sans rappeler le style de Jimi Hendrix.

Son style de slap est vraiment très caractéristique: il fait la part belle à la puissance plus qu'a la vitesse. Il frappe ces cordes de telle sorte que son pouce « traverse » la corde au lieu de s'arrêter sur la touche. Certaines de ces lignes ne peuvent même comporter qu'une seule note, mais sa manière de l'accentuer porte tout le morceau (flagrant notamment sur « Everyday People » de Sly and The Family Stone).

Son actu

Pause musicale