En quelques mots

La Crevette d'acier, drôle de quatuor devenu quintet, s'époumone en Auvergne en quête de la parfaite crevette, puis remonte à Paris et se lance, à la queue-leu-leu, dans une tournée de 6 ans qui aboutit en 2005 à un premier album  éponyme

Crevettes de la chanson, les musiciens du combo deviennent langoustes, et grossissent encore et toujours le public de pêcheurs venu les entendre claquer des mandibules et pousser de la chansonnette.

En 2007, la Crevette d'acier, increvable, abat d'une pince de fer son deuxième album "A part ça, tout va bien".  Humour noir et spectacles déjantés : la Crevette d'acier ne prend pas son public pour des pigeons, et maîtrise l'art de la chanson comme nul autre crustacé. Faut pas les prendre pour des moules !

Son actu

Pause musicale