En quelques mots

Kelly de Martino a progressivement abandonné son jeu de pianiste classique, grâce à ses expériences au sein de groupes indie de la scène new-yorkaise et notamment Marjorie Fair.

Arrivée à Paris en 2003, elle compose avec Dominique Depret les premiers éléments de l'album "Radar", bijou de chansons folk impeccables enregistrées à Bordeaux. Des chansons tout en contrastes, dont elle réitère la prestance sur l'album "Honest", sorti en 2007, et salué par la critique musicale.

De Cat Power à Vincent Gallo, les influences sont précises et remarquablement dépassées dans un écrin d'atmosphères glacées ou planantes. Une américaine à Paris, à suivre, donc.

Son actu

Pause musicale