Kaly Live Dub

Son actu

En quelques mots

Fortement inspiré par les formations jamaïcaines lors de ses débuts, Kaly Live Dub s'est depuis forgé sa propre personnalité.

Initialement nommé Kaly Calypso, ce quintet lyonnais, bien qu'orienté vers le dub roots, pratique surtout le reggae et se construit une réputation solide lors de ses concerts. Le live étant chez ce groupe comme une seconde nature, son nom change afin de démontrer l'importance de la scène, concrétisée par un premier maxi, Orange Dub, qui tend vers le novo-dub.

Fort de leur assise musicale, les artistes sortent en 2001 un premier album salué par la critique, Electric Kool-Aid. Hydrophonic (2002) présente des sonorités orientales et des passages jungle, confirmant la diversité musicale prônée par le groupe.

Hormis des maxis, Encounter 2 (2003) et 3 Maximal Overdubs (2004), Kaly Live Dub multiplie les concerts, apparaissant sur les compilations d'autres aux côtés de High Tone ou du « trip-jazz-ho-er » Erik Truffaz, avant de sortir un nouvel album, en 2005, intitulé Répercussions, qui dévoile un métissage de musiques africaines, berbères et indiennes.

Fragments,leur dernier album sorti en 2008, joue avec l'électro dub et dévoile un son issu d'une compilation de bruitages, qui emmène l'auditeur dans un voyage au-delà des frontières et confirme que Kaly Live Dub est un groupe atypique sur la scène française.

Pause musicale

Avis clients

Kaly Live Dub

Aucun résultat trouvé