En quelques mots

Jill Scott entre sur la grande scène jazz/soul/R'n'B par la porte dérobée du slam. Remarquée par The Roots, elle collabore avec eux et sort un single au retentissement mondial, You Got Me, en 1999.

Electrojazz, soul, funk, Jill Scott reprend les plus grands standards jazz et renouvelle son écriture en puisant aux sources de l'émotion vocale : Billy Holiday reste une de ses références fétiches. Jill Scott, chansonnière née, produit une œuvre très cohérente : trois disques-concepts paraissent à la suite : "Who Is Jill Scott? Words and Sounds Vol. 1" (2000), "Beautifully Human: Words and Sounds, Vol. 2" (2004) et "The Real Thing: Words and Sounds, Vol. 3" en 2007.

Interludes teintés d'érotisme, crudité jamais vulgaire des sentiments et du sexe, combats de femmes et condition des femmes : Jill Scott manie avec brio ses thèmes de prédilection. Une voix soul/jazz chantant des textes aussi réels et universels que pouvaient l'être ceux de Billie Holiday : un pari réussi sur "The Real Thing", qui corrobore et synthétise tout le bien que l'on pouvait penser d'elle.

Son actu

Pause musicale