En quelques mots

  Dans le peloton de tête des comiques préférés des Français, Jamel Debbouze s'assure une des premières places. Champagne pour l'humoriste qui multiplie les casquettes, à la fois producteur et acteur. Repéré par Alain Degois, directeur de la compagnie théâtrale d'improvisation Déclic Théâtre, Jamel Debbouze y fait ses premières armes et connaît ses premiers succès. Il intègre Radio Nova en 1995, pour un billet quotidien de culture et de cinéma, et débute sur Paris Première à la même époque. Sur Canal +, il joue dans la série "H" aux côtés d'Eric et Ramzy pendant quatre ans.  Le cinéma lui ouvre ses portes : "Zonzon", "Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain", "Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre", puis en 2005 "Angel-A"de Luc Besson, dans lequel il tient le premier rôle, et le film événement sur la guerre d'Algérie "Indigènes" en 2006.  

Il triomphe avec ses one-man shows, dont le "Jamel 100% Debbouze" qu'il interprète en 2003. Depuis 2006, Jamel produit le Jamel Comdey Club sur Canal +, qui permet à de jeunes comiques de se lancer sur la base du stand-up. Le succès du show a demandé des prolongations au Casino de Paris et s'est même déplacé en Province. Jamel Debbouze, un trublion à la langue bien pendue, dont certains tics verbaux sont devenus des répliques cultes.

Son actu

Pause musicale