En quelques mots

Serge Teyssot-Gay est un guitariste Français. Après avoir cofondé Noir Désir, Zone Libre, et Interzone, il joue en duo avec des poètes et peintres, improvise avec Joëlle Léandre ou Carol Robinson…
Khaled Al Jaramani est un oudiste Syrien, en 1972. Il a été professeur d‘oud au Conservatoire de Musique de Damas et à l’Institut de Musique de Homs, a joué avec l’orchestre symphonique de Damas. Il a cofondé le trio BabAssalam et participe aux concerts d’Abid Azrie.

Ils se rencontrent en 2002 à Damas, et enregistrent deux albums : leurs cultures musicales respectives ne se fondent ni se confondent en une neutre « zone internationale » mais dialoguent dans une vivante « Interzone * », où l’héritage de chacun étaye la syntaxe de l’Interzone Language. La sophistication des motifs et la tension naturelle du jeu investissent au final un espace sonore qui ne figure sur aucun atlas musical. Avec des morceaux basés sur des rythmes irakiens ou qui évoquent la musique chinoise Serge et Khaled prennent la tangente, déjouent les pronostics de ceux qui les imaginaient en organisateurs d’un simple jumelage franco-syrien.

L’Interzone n’est sur aucune carte : c’est une micronation d’Afrique du Nord, imaginée par William Burroughs dans Le Festin Nu.
 

Son actu

Pause musicale