En quelques mots

Le rock parisien n’est pas né avec les Naast, les BB Brunes ou les Plastiscines. Bien avant que les projecteurs ne se braquent sur ces jeunes pousses, les Hushpuppies faisaient déjà parler la poudre lors de concerts explosifs, urgents, sulfureux et jouissifs. Les costards sont de sortie mais ce n’est pas pour la frime : c’est pour mieux planter le décor, celui d’un rock’n roll classe. Ca sent bon les riffs vintage très 60’s, le chant enlevé et la paire rythmique qui groove sévère. On pense forcément aux Hives, aux Kinks et aux Queens of the Stone Age.

Cinq petits gars bien sapés qui clament "I want my Kate Moss" et qui ne sont pas là pour faire de la figuration. En 2004, le label indépendant Diamondtraxxx découvre cette pépite et prend le groupe sous son aile. C’est le début d’une collaboration qui donnera naissance en 2005 à « The Trap », premier album prometteur. La sortie fut un carton à ne pas ranger dans le garage ! En vendant + de 20000 exemplaires de leur 1er album, signé sur un label indépendant les hushpuppies sont les représentants de la nouvelle pop française sans concession et énergique.

En 2007, le groupe revient à la charge avec un nouvel opus abouti et véritable leçon de rock’n roll oldschool : « Silence is gold » alternant morceaux énergiques et ballades mélodiques.

Les Hushpuppies ont réhabilité une certaine vision du rock à la française. Ces 5 types jouent avec une telle classe qu’ils feraient presque passer les Strokes pour une bande de Quaker du midwest. Biberonnés aux Kinks, Who, et autres Small Faces, ils ont arpenté les scènes européennes et se sont mués en véritable machine à faire remuer les franges des filles du premier rang tout en achevant de convaincre les plus rugueux des headbangers.

Les Huspuppies s'affirment dorénavant comme les dignes représentants de la nouvelle scène rock indé. La déferlante du quintet sonore n'est pas près de s'arrêter là ! You're Gonna Say Yeah !

Son actu

Pause musicale