En quelques mots

Hors norme, grotesque, sexy : il y a trouble dans le genre quand Beth Ditto arrive sur scène pour un set endiablé avec ses acolytes Brace Paine à la guitare et Hannah Blilie à la batterie. Gossip existe depuis 1999, fait ses classes avec deux albums, "That's not what I heard", sorti en 2001, et "Movement" en 2003, et surtout, joue aux côtés de groupes de "Riot grrrl" qui décontenancent l'iconographie rock surfaite de ces dernières années.

Obèse, féministe, lesbienne, Beth Ditto renverse l'image du héro rock en assumant ses bourrelets avec empathie. "Standing in the way of control", sorti en 2006, révolutionne les oreilles avec son style alerte, mélange de garage rock et de rythmes dance ou disco, chauffés à blanc par les intonations bluesy de la voix de Beth Ditto.

Tempos nerveux, guitares tranchantes et voix de feu : sous la houlette d’une Beth Ditto plus diva que jamais, le trio de Portland, remarquablement servi par la production de Rick Rubin, frappe un grand coup avec un troisième album d’une totale efficacité "Music for Men". Le groupe rock de l’année 2009 !

Son actu

Pause musicale