En quelques mots

Après les frères Dardenne pour le renouveau du cinéma, les frères Madden de Good Charlotte illustrent un nouveau pan de la vague punk pop américaine.

Tatoués et physiquement impressionnants, les musiciens du quatuor punk Good Charlotte aux 9 millions d'albums vendus entament un retour aux sources après trois albums dont les très populaires "The Young and The Hopeless"(2002) et "The Chronicles of Life and Death"(2004). Une petite révolution dont "Good Morning Revival", sorti en 2007, illustre la pertinence : des rythmes electro-pop et rock étranges, et plus traditionnellement punk pop, qui leur permettent d'investir les platines des Dj's.

Good Charlotte illustre ainsi une volonté d'ouverture à de nouveaux genres musicaux peu prisés dans le système punk : "The River" évoque les bas-fonds de Los Angeles, tandis que "Keep Your Hands of my Girl" et "Dancefloor Anthem" s'inscrivent dans la lignée mélodique de Gorillaz.

Good Charlotte a de l'humour et une inventivité spectaculaire, jamais démentie par leurs performances live. Plus qu'un groupe pour teenagers, Good Charlotte révèle son envergure rock et ses capacités à surprendre fans et critiques avec la même ampleur.

Son actu

Pause musicale