Son actu

En quelques mots

L'incontournable barde breton est en fait originaire de Tarbes, mais a été élevé dans une famille nantaise. Gilles Servat redécouvre ses racines lors d'un voyage à l'Ile de Groix en 1969. Il décide alors de chanter le patrimoine breton et diffuse son premier disque, "La Blanche Hermine", en 1972, qui devient disque d'or.

Les années 70 sont prolifiques : à raison de quasiment un disque par an, Gilles Servat enrichit considérablement la musique celtique. En 1988, le disque "Mad in Sérénité" obtient le Grand Prix du disque de l'académie Charles Cros. Il collabore au projet de "défense et illustration" du patrimoine breton mené par Dan Ar Braz : "L'Héritage des Celtes", autour de Nollaig Casey, Karen Matheson...

Le poète breton a sorti l'album "Sous le ciel de cuivre et d'eau" en 2005 et une compilation-hommage à ses 35 ans de carrière : "Je vous emporte dans mon cœur".

Pause musicale

Avis clients

Gilles Servat

Aucun résultat trouvé