menuFnac

Mon compte

PARC ANDRE CITROEN


75015 PARIS

Ajouter PARC ANDRE CITROEN à mes alertes

En 1970, la décision de Citroën de fermer ses usines de 22 hectares dans le XVème arrondissement, donnera l'occasion à la ville de Paris d'entreprendre un vaste projet d'urbanisme. Couvrant l'essentiel du quartier de Javel, un projet de Parc englobera les 6 hectares de l'ancienne gare de Grenelle et les 3 hectares des anciens entrepôts Hachette. 

Le parc André-Citroën, d'une superficie de 13 hectares, est la plus importante création parisienne d'espaces verts depuis le Second-Empire. Organisé autour d'un vide central, ce vaste rectangle de (320 x 130 m) perpendiculaire à la Seine renferme 2500 arbres, 70.000 arbustes, 250.000 plantes vivaces, 25 fontaines, 8 serres et 1 hectares d'eau. 

L'ensemble se compose aujourd'hui d'un parc central, d'environ 11 hectares, et de deux jardins périphériques, le Jardin Leblanc, au Sud, qui abrite le Jardin noir, et le jardin Saint-Charles, au nord-est, relié au grand parc par une passerelle au-dessus de la rue Balard, qui renferme le Jardin blanc. La pelouse centrale, grâce à la mise en tunnel de la voie sur berge et à la création d'un viaduc pour les voies RER, permet d'atteindre la Seine sans obstacle. La pelouse de deux hectares est traversée par un chemin en diagonal qui prend naissance à l'entrée du Jardin noir. 

Installé depuis 1999 dans le parc André Citroën (XVème arrondissement), le Ballon Air de Paris permet de survoler Paris à bord du plus grand ballon du monde à 150 mètres d’altitude et de découvrir la capitale comme vous ne l’avez jamais vue ! Cette atttraction a déjà initiée plus d’un demi-million de personnes aux joies du vol en aérostat. 

Dès le printemps 2008 et pour la première fois au monde, le ballon prend une nouvelle dimension citoyenne en devenant un indicateur de la qualité de l’air. En partenariat avec AIRPARIF® (organisme agréé de surveillance de la qualité de l’air en France), ce nouveau Ballon Air de Paris change de couleur en fonction de la qualité de l’air ambiant dans Paris (de vert/bon à rouge/mauvais en passant par orange/médiocre). Ce système est complété d’un éclairage indépendant indiquant avec le même code couleur la qualité de l’air à proximité du trafic.